Home Economie 46 hauts cadres de banques dotés d’outils de Management Stratégique Bancaire

46 hauts cadres de banques dotés d’outils de Management Stratégique Bancaire

12
0

La première édition du Parcours intitulé « Certificat Executive Management stratégique bancaire (Cemstrat) », initié par le Centre Ouest Africain de Formation et d’Études Bancaires (Cofeb) et HEC Paris, a connu un franc succès.
 
Les 46 hauts administrateurs, directeurs généraux et directeurs opérationnels en exercice dans les banques et établissements financiers de la zone UEMOA qui ont suivi la formation ont reçu leur parchemin, le jeudi 11 novembre 2021 au siège de la Banque Centrale des États de l’Afrique de l’Ouest (Bceao). Ils ont reçu leur parchemin au terme d’un parcours riche de cinq modules dispensés en sept mois.

Mme Oulimata Diassé Ndiaye, responsables du département Conseil et Assistance aux États à l’UMOA-Titres, portant la parole des participants, cache mal le ressenti. « Nous sommes sortis enrichis et aguerris de la formation CEMSTRAT. Les enseignements reçus lors de ce parcours, nous permettront sans complexe d’apporter de la plu value à nos structures et institutions respectives ».

Même son de cloche pour le directeur général de l’Africaine de Garantie et de cautionnement. Selon M. Landry Adje, « le programme constitué de cinq problématiques d’actualité nous a permis d’acquérir de nouvelles postures managériales pour être en capacité de mobiliser et d’accompagner efficacement nos organisations à se réinventer afin d’atteindre nos ambitions et objectifs stratégiques ».
A cela, il ajoute la transformation stratégique en passant par la finance, la stratégie digitale, le leadership, le développement des ressources stratégiques…

Le directeur général du COFEB indique, pour sa part, que ce parcours traduit le souci des autorités de la Banque Centrale d’accompagner le système bancaire dans un contexte de mutation perpétuel de l’écosystème financier régional nécessitant un renforcement permanent de capacités du haut management des établissements de crédit de l’Union.
 
A son avis, l’ambition du COFEB et de HEC Paris est de mettre à la disposition des cadres de banques des produits de qualité et des formations adaptées à leurs besoins, dans une démarche d’ouverture, d’écoute permanente et de flexibilité constante.
A cet effet, poursuit M. Ousmane Samba Mamadou, des wébinaires sur des thématiques spécifiques sont également proposés à la carte en tenant compte de l’évolution des innovations financières et des nouvelles compétences qu’elle exige pour une meilleure prise en charge des défis des banques.

C’était une manière, pour lui de répondre à une interpellation de M. Landry Adje qui a fait part du souhait des récipiendaires de voir ce programme d’excellence se poursuivre de manière régulière tout en l’élargissant à des thématiques nouvelles et d’actualité dont l’approfondissement des connaissances sur la crypto-monnaie, le blockchain, les changements climatiques, entre autres, afin d’anticiper la relève des établissements bancaires de l’Union.

Un appel pertinent aux yeux de Mme Armelle Dufour, directeur des projets stratégiques internationaux à HEC Paris. A son avis, cette formation a permis aux participants d’apprendre à oser, à construire différemment, à intégrer la diversité et l’impact des nouvelles technologies.
https://fr.allafrica.com
 
 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here