Home Economie L’Armp outille les acteurs impliqués

L’Armp outille les acteurs impliqués

12
0

Mieux outiller les acteurs qui interviennent dans l’élaboration et la mise en œuvre de contrats de partenariat public-privé. Tel est l’objectif de l’Autorité de régulation des marchés publics du Sénégal. Cela se manifeste par le lancement, ce 15 novembre 2021, d’un atelier de formation sur les fondamentaux de Partenariats public-privé qui est prévu pour se dérouler jusqu’au 26 de ce mois.

Présidant la cérémonie de lancement, le ministre sénégalais en charge de l’économie, du plan et de la coopération a indiqué que « cette belle initiative arrive à son heure, après la promulgation de la loi relative aux Ppp et la signature de son décret d’application ».
Amadou Hott, en l’occurrence, souligne que cette session de formation témoigne de la volonté de l’Autorité de régulation des marchés publics (Armp) d’apporter une contribution à l’appropriation des Ppp par les administrations. Ce qui est, selon lui, un atout considérable pour une implémentation optimale de la loi numéro 2021-23 du 2 mars 2021 relative aux contrats Ppp.

« Cette nouvelle loi apporte, en effet, des outils et des dispositifs innovants qu’il faut partager avec l’ensemble des acteurs intervenant dans les Ppp afin de leur permettre, chacun en ce qui le concerne, de jouer pleinement son rôle dans la réalisation du Plan d’actions prioritaires ajusté et accéléré (Pap2A). », ajoute le ministre.

Qui rappelle que parmi ces outils et dispositifs, il y a le Programme de préparation des projets, l’Unité nationale d’appui aux Ppp, l’Accord-programme et l’offre d’initiatives privées entre autres. « Je rappelle que la réforme des Ppp replace l’Armp au cœur du dispositif d’encadrement des Ppp. », renchérit M. Hott.  

A l’en croire, au regard de la suppression par la nouvelle loi du Conseil des infrastructures, l’Armp assume dorénavant le rôle d’organe de contrôle, à postériori, des contrats de partenariat public-privé que ce que soit durant la phase de sélection des entreprises que de celle de mise en œuvre d’un contrat Ppp.

A ce titre, il confie qu’il est prévu la création, au sein de l’Armp, d’une chambre dédiée exclusivement aux Ppp. C’est pourquoi, « je me réjouis de cet atelier de formation qui permettra, sans doute, de renforcer la capacité des participants en mettant à leur disposition, des outils qui facilitent la mise œuvre efficiente et efficace de projets Ppp rapides et à fort impact.

Pour sa part, le directeur général de l’Armp, après avoir remercié le ministre Amadou Hott pour avoir accepté de présider le lancement de l’atelier de formation, a indiqué qu’ils sont rassurés pour le démarrage des Ppp du fait de la promulgation de la loi y relative et le décret d’application qui l’accompagne.

« Nous allons enfin démarrer les Ppp de manière consciente, réfléchie et pondérée », lance Saër Niang. Lequel avoue qu’il y a des risques liés aux Ppp mais, dit-il, derrière ces derniers existent, également, tous les avantages pour le développement du pays. Par ailleurs, Larbi BENNOUNA , Président-directeur général de Setym international a fait savoir qu’ils sont fiers d’accompagner l’Armp du Sénégal dans son évolution pour la réalisation  des projets Ppp qui ne sont pas faciles. Setym international est un partenaire de l’Armp qui se charge de former les acteurs, durant 10 jours, sur les fondamentaux des Ppp.
Bassirou MBAYE
 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here