Home Economie Les lauréats de la 11ème édition connus

Les lauréats de la 11ème édition connus

10
0

A travers ce projet, Orange réaffirme sa volonté de contribuer au développement socioéconomique des pays dans lesquels il opère,
soutenir l’innovation sociale et environnementale et encourager l’entreprenariat. Selon un communiqué de presse, cette année, 1679 candidatures ont été collectées dans l’ensemble des 17 pays où le concours a lieu.
 
Le Poesam 2021 s’est décliné en 2 prix : un prix féminin international qui est soutenu à hauteur de 20 000€ et qui récompense un projet porté par une femme ou qui a pour vocation d’améliorer directement les conditions de vie des femmes  et un grand prix international qui récompense trois projets à impact social et/ou environnemental s’appuyant sur des outils technologiques.
 
Lors de l’AfricaTech Festival, organisé en ligne du 8 au 12 novembre 2021, s’est tenue la e-cérémonie présidée par Mme Elizabeth Tchoungui, Directrice Rse, diversité et solidarité du Groupe Orange et présidente déléguée de la Fondation Orange et  Alioune Ndiaye, président directeur général d’Orange Middle East & Africa qui ont révélé les gagnants.
 
Pour le Prix Féminin, le lauréat est  The Mmaabo App (Botswana), une plateforme sur laquelle les femmes enceintes peuvent bénéficier d’un soutien tout au long de leur grossesse et même après l’accouchement.
 
Pour le Grand Prix International, les lauréats sont :3ème prix : Agrinect (Botswana), une entreprise numérique qui réduit les coûts de
commercialisation et de transport des produits agricoles au Botswana et dans toute l’Afrique en mettant les agriculteurs en contact avec leur marché cible. Le 2ème prix : Kumulus (Tunisie) qui produit des machines qui ont la taille d’un mini frigo et qui produisent 30 litres d’eau potable par jour n’utilisant comme ressources que de l’énergie solaire et l’humidité dans l’air. Le  1er prix  est revenue à OuiCare du Cameroun, un carnet de santé électronique qui permet aux personnes d’avoir à tout moment accès à leurs informations médicales et aux médecins d’avoir une lecture linéaire de l’état de santé de leurs patients ainsi que leurs antécédents médicaux.

Adou Faye
 
 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here