Locales: Adama Faye, le frère de la première dame, « piétine » la directive de Macky

    12
    0

    Adama Faye, membre du parti présidentiel et beau-frère du Président de la République a créé sa nouvelle coalition en direction des élections locales. Et pourtant, le chef de l’Etat avait demandé aux responsables de son parti et de sa coalition, de rester à l’écoute de ses instructions et de s’éloigner de toute démarche fractionniste.

    Adama Faye, le frère de la première dame a décidé de faire fi des instructions de son chef de parti, qui n’est autre que son beau-frère. Le jeune frère de la Première dame, membre de l’Apr, a pris l’initiative de créer une coalition en dehors de la coalition Benno Bokk Yaakar.

    «Je tiens à informer l’opinion nationale de la formation de notre coalition sous le nom de Defar sa Gokh et dont je suis le plénipotentiaire. A nos côtés, nous comptons désigner comme mandataire, toute personne libre, responsable, ambitieuse, engagée au service de sa communauté et déterminée à briguer la mairie de sa commune pour un changement objectif et surtout inclusif», a-t-il déclaré dans un communiqué traité par Les Echos.

    Le beau-frère du chef de l’Etat veut faire rallier toutes les personnes dont les ambitions sont aujourd’hui bloquées par le filtre financier que constitue la caution de 15 millions de francs, exigée pour pouvoir participer à ces joutes électorales.

    Aux responsables de Benno qui qui attendent sagement la décision du chef de l’Etat, Adama Faye leur assure que le choix est déjà fait et à l’insu de la plupart d’entre eux : «Il ne sera divulgué qu’à la dernière journée ou même la dernière minute et là beaucoup d’entre vous seront pris au dépourvu et leur réveil risque d’être bien difficile. Réveillez-vous, il est encore temps», les prévient-il.

    Selon Les Echos, il a déjà déposé sa caution de 30 millions de francs Cfa au niveau de la Caisse des Dépôts et Consignations.

    LEAVE A REPLY

    Please enter your comment!
    Please enter your name here