Home Politique Miss Sénégal 2020: La couronne de Fatou Dione entachée par le sexe...

Miss Sénégal 2020: La couronne de Fatou Dione entachée par le sexe des organisateurs

15
0

 concours de beauté Miss Sénégal. Elle aurait été engrossée à la suite d’un viol sous l’effet de la drogue. de graves révélations auxquelles la présidente de la compétition a tenté de battre en brèche.

L’enregistrement vocal de Miss Sénégal 2020 et la vidéo de sa mère sont très lourds à écouter et à visionner ! Une mère qui craque et fond en larmes pendant qu’elle faisait des révélations sur le viol suivi de grossesse sur sa fille, sacrée Miss Sénégal 2020. Une couronne qu’elle a donc portée difficilement depuis le podium du sacre jusqu’à hier. Jour où tout le monde a appris la mauvaise nouvelle ! Dès son élection, elle a été critiquée, insultée sur les réseaux sociaux parce qu’elle n’aurait pas mérité la couronne. Une couronne qu’elle a tout de même portée sur la tête appuyée par ses frêles épaules dans un corps élancé. Et plus rien ! Elle n’a reçu aucun des cadeaux promis par les organisateurs. Elle n’a non plus vu l’ombre d’une bagnole ! Encore moins bénéficier de sa bourse, ni voyager pour découvrir le pays de son choix. Elle a tout simplement été privée de tout pour une histoire sordide.

Tout est parti d’un diner sur invitation des organisateurs de la compétition à Diamniadio au cours duquel des «inconnus bizarres, des maures» parlant «très mal» l’anglais l’auraient approché en essayant de la caresser avant de l’inviter à monter sur la table et danser pour eux. Ce qu’elle a refusé, -»parce que, dit-elle, ne les connaissant pas»-, pour ensuite se connecter, tête baissée sur son téléphone portable avant d’aller dans sa chambre d’hôtel pour y passer la nuit.

D’après toujours ses dires, c’est quelques minutes après, qu’une certaine Alberta est venue la trouver dans sa chambre avec une montre en or pour lui dire que c’est un cadeau de l’inconnu. Ce qu’elle a refusé. Mais le lendemain, et à sa grande surprise, la présidente, organisatrice de la compétition, l’aurait grondé, prétextant qu’elle aurait manqué de respect à des autorités avant de lui dire ouvertement qu’elle ne sera plus prise en charge pour le voyage promis. Que c’était annulé pour ensuite carrément l’écarter ! Par la suite, on l’aurait drogué avant d’abuser d’elle sexuellement. Un viol suivi de grossesse ! Un scandale qui a éclaté après le constat général sur sa non -participation à l’édition 2021 de Miss Sénégal et qui a suscité des inquiétudes sur les réseaux sociaux avec des internautes qui ont même lancé une cagnotte pour elle quand ils ont appris qu’elle a été écartée de toutes les activités.

Ce n’était que le début d’une indignation partielle puis collective à la suite des révélations de sa mère. Qui, dans la vidéo devenue virale sur les réseaux sociaux, accuse les organisateurs du concours d’avoir abusé moralement et sexuellement de sa fille. «Je ne sais pas ce qui s’est passé. Mais, après cette rencontre, je suis tombée malade quelques jours après avant qu’on ne m’annonce ma grossesse. Au début, on pensait à un fibrome à cause des maux de ventre répétitifs. Mais c’est par la suite qu’on a parlé de grossesse», a-t-elle accusé. D’après sa mère, Fatou Dione a été droguée puis engrossée suite à un abus sexuel par des «inconnus» dans sa chambre d’hôtel de Miss. «Dagnouko drogué, teuddéé ko, egg thi kawam bamou djeuléé thi eumb», a-t-elle dit en wolof. Kawtef! Une exploitation sexuelle avec des stigmates psychologiques et le poids de la prise en charge d’un enfant hors mariage et sans père. Le bébé a aujourd’hui cinq mois. Alors qu’elle était déjà psychologiquement affectée par les insultes, les critiques des internautes qui la trouvaient «moches». Elle a aussi été violée, humiliée et engrossée sous l’effet de la drogue avant d’être abandonnée comme une malpropre tout en l’écartant de toutes les activités de la compétition Miss Sénégal.

D’habitude et parmi les conditions de Miss, la gagnante ne doit pas être mariée, ni être enceinte durant les 12 mois suivant son sacrement. Malheureusement, et si on se fie aux révélations, déclarations et témoignages de la victime et de sa mère, les organisateurs semblent eux-mêmes enfreindre cette règle qu’ils ont eux-mêmes édictée! Même si leur présidente, Amina Badiane, est sortie de son trou pour battre en brèche toutes ses accusations portées sur elle et ses complices.

Avis Facebook pour l’UE!
Vous devez vous connecter pour afficher et publier des commentaires FB!

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here