Home Economie seuls cinq pays africains atteindront l’objectif de 40% de vaccination de la...

seuls cinq pays africains atteindront l’objectif de 40% de vaccination de la population (OMS)

16
0

Selon l’Agence sanitaire mondiale de l’ONU, un tel déséquilibre intervient alors que la région s’efforce de répondre aussi à la demande croissante de produits de vaccination essentiels, tels que les seringues. À ce stade, trois pays africains, les Seychelles, Maurice et le Maroc, ont déjà atteint l’objectif fixé en mai par l’Assemblée mondiale de la santé.

Au rythme actuel, seuls deux autres pays, la Tunisie et le Cabo Verde, atteindront également l’objectif fixé par l’OMS. « La menace d’une crise des produits de base des vaccins plane sur le continent. Au début de l’année prochaine, les vaccins anti-coronavirus commenceront à affluer en Afrique, mais une pénurie de seringues pourrait paralyser les progrès », a déclaré la Dre Matshidiso Moeti, Directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique.
 

Seule 6% de la population africaine est entièrement vaccinée

Selon un décompte établi le 25 octobre dernier, plus de 6,7 milliards de doses de vaccin ont été administrées dans le monde, dont la majorité dans les pays riches. De son côté, l’Afrique a entièrement vacciné 77 millions de personnes, soit seulement 6 % de sa population.
En comparaison, plus de 70% des pays à revenu élevé ont déjà vacciné plus de 40% de leur population.

Selon l’OMS, environ 50 millions de doses de vaccin sont arrivées en Afrique depuis le début du mois d’octobre, soit près du double de ce qui a été expédié en septembre par le Mécanisme COVAX. Toutefois, au rythme actuel, l’Afrique est toujours confrontée à un déficit de 275 millions de vaccins par rapport à l’objectif de fin d’année de vacciner complètement 40 % de sa population.

Par ailleurs, l’accès limité à des produits essentiels tels que les seringues pourrait ralentir le déploiement des vaccins en Afrique. L’UNICEF  a signalé une pénurie imminente de 2,2 milliards de seringues jetables pour la vaccination anti Covid19 et la vaccination de routine en 2022. Cela inclut les seringues jetables de 0,3ml pour la vaccination COVID-19 de Pfizer-BioNTech.
 

Des retards dans la réception des seringues au Kenya, Rwanda et Afrique du Sud

A ce sujet, l’Agence sanitaire mondiale de l’ONU rappelle qu’il n’existe pas de stock mondial de seringues spécialisées de 0,3ml, qui diffèrent des seringues de 0,5ml utilisées pour les autres types de vaccins contre la Covid-19 et la vaccination de routine. Ce marché des seringues autodestructibles de 0,3 ml est « extrêmement compétitif ».

« Ces seringues sont donc en quantité limitée et le resteront au moins jusqu’au premier trimestre de 2022 », a averti l’OMS, relevant que certains pays africains, comme le Kenya, le Rwanda et l’Afrique du Sud, ont déjà connu des retards dans la réception des seringues. « Des mesures drastiques doivent être prises pour stimuler la production de seringues, et ce rapidement. D’innombrables vies africaines en dépendent », a insisté la Dre Moeti.

L’autre défi pour les pays africains consiste à mieux se préparer au déploiement du vaccin. Selon l’OMS, plus de 40% des pays de la Région africaine n’ont pas encore achevé les plans de leurs campagnes au niveau des districts. Or pour l’OMS, la planification doit devenir beaucoup plus granulaire sur le continent.
 

Une baisse de 30% des nouveaux cas de Covid-19 par rapport à la semaine précédente

Ainsi, « nous pourrons repérer les difficultés avant qu’elles ne surviennent et étouffer les problèmes dans l’œuf. L’OMS aide les pays africains à élaborer, améliorer et mettre en œuvre leurs plans nationaux de déploiement des vaccins et à affiner continuellement leurs déploiements de vaccins au fur et à mesure qu’ils avancent », a affirmé la Dre Moeti.

Plus de 244,3 millions de cas confirmés de Covid-19 ont été répertoriés dans le monde, dont près de 5 millions de morts. En Afrique, l’OMS recense près de 8,5 millions de cas et plus de 217.000 décès.

Au cours de la semaine se terminant le 24 octobre, l’OMS a signalé plus de 29.300 nouveaux cas, soit une baisse de près de 30% par rapport à la semaine précédente. Mais 10 pays africains sont toujours en résurgence, dont quatre avec une tendance à la hausse ou un plateau élevé : le Gabon, le Congo, le Cameroun et l’Égypte.*
De plus, la variante Delta (indienne) a été trouvée dans 41 pays, alors que la variante Alpha (britannique) est signalée dans 47 nations et la Beta (sud-africaine) dans 43.
https://news.un.org/fr
 
 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here