Home Economie Une occasion pour résorber plus de 37 mille demandes en instance pour...

Une occasion pour résorber plus de 37 mille demandes en instance pour 151 milliards de FCFA

18
0

« Nous avons été aussi témoins de l’évolution des prêts Dmc qui sont passés de 1.000.000 de FCFA à leur niveau actuel à 5.000.000, sans intérêts et sur 7 ans. Avec souvent un usage pas tout à fait conforme à son objet principal, à savoir participer à la mobilisation de leur autofinancement pour l’accès au logement via un crédit bancaire pour le solde », rappelle le président de l’Association professionnelle des banques et établissements financiers (Apbef) du Sénégal.

Pour le directeur général de la Banque de l’Habitat du Sénégal et président de l’Apbef , « ce rappel est important car nous allons permettre à cet accord  de faire évoluer ce mécanisme par sa prise en charge par les Banques, mais avec le maintien de la gratuité du prêt pour le fonctionnaire, car tout est pris en charge par l’Etat ».

Ledit dispositif, explique-t-il, va pouvoir permettre d’accélérer et de résorber les 37 779 demandes en instance pour un volume de l’ordre de 151 milliards de FCFA au 31 décembre 2020. Au nom de l’Apbef, renchérit M. Sy, « je voudrais saluer la disponibilité mais aussi et surtout les talents de négociateurs de vos équipes et je voudrais dire de l’ensemble de vos équipes ».

« J’associe à ces félicitations nos membres, qui ont répondu présents malgré les contraintes de rentabilité liés aux taux dans un contexte d’érosion des marges et d’augmentation de nos charges. », ajoute le président de l’Apbef.

Qui martèle dans la foulée que : « Mais nous savons compter sur vous car l’Etat est le premier employeur et aussi le plus sécurisant. Cela mérite donc une prime de risque faible pour justifier ce faible taux de 4%. Ce taux déjà très bas est entièrement pris en charge par l’Etat à travers un mécanisme de bonification qui permet aux fonctionnaires d’avoir un prêt sans intérêt et sans frais de dossiers. »
Aussi, a-t-il lancé un appel à ses collègues Banquiers et aux fonctionnaires de l’Etat du Sénégal. En ce sens, dit-il, à mes chers collègues, je lance un appel pour maintenir la mobilisation dans l’accompagnement de cet ambitieux programme en s’alignant sur les conditions de la Convention- Cadre car je suis convaincu que notre Etat sera toujours à nos côtés en garantissant le fonctionnement du mécanisme que nous paraphons ce matin (Le 19 novembre Ndlr).

Aux fonctionnaires de l’Etat, poursuit-t-il, je voudrais partager mon vécu, car la Bhs a jusqu’ici géré les prêts Dmc et a été au centre des difficultés liées aux problèmes de déblocages liés à la mauvaise destination desdits prêts. Par conséquent, « je voudrais juste leur demander de profiter du programme d’urgence et exceptionnel des 100.000 logements pour être définitivement à l’abri sous un toit, car avec un logement subventionné qui ressort à FCFA 12 millions F Cfa dans sa composante sociale et un prêt Dmc sans intérêt de 5 millions ». En ce sens, il souligne que les agents de l’Etat n’auront besoin que d’un crédit immobilier de 7 millions que les banques sont prêtes à leur accorder.
Bassirou MBAYE

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here