votre pub ici

Faux monnayage, corruption… : le doyen des juges relance l’affaire Bougazelli

0

Le nouveau doyen des juges est en train d’évacuer les dossiers qu’il a trouvés sur le bureau de son prédécesseur décédé, Samba Sall. Il se penche désormais sur l’affaire Seydina Fall «Bougazelli», le député de Benno bokk yakaar (majorité) accusé de trafic de faux billets.

Selon le journal L’Observateur, Oumar Maham Diallo a accordé la liberté provisoire à Oumar Samb, l’un des six mis en cause de cette affaire qui a éclaté le 25 novembre 2019. Les accusés sont poursuivis pour association de malfaiteurs, faux monnayage et corruption.

Désormais, seul le Burkinabé Moussa Ouédraogo est en prison. Avant Oumar Samb, Ousmane Ndione, Khalifa Ababacar Dia, Mamdou Diop alias Dev et Bougazelli avaient obtenu la liberté provisoire devant la Chambre d’accusation.

Avant son décès, Samba Sall avait démarré les auditions au fond du dossier. Il avait envoyé une délégation judiciaire et ordonné l’expertise de certains billets saisis ainsi qu’une enquête sur le patrimoine des mis en cause.

L’Observateur rapporte que l’exécution de ces directives de son prédécesseur permettra à Oumar Maham Diallo de boucler cette affaire soit en renvoyant les accusés en procès soit en prononçant des non-lieux.

A lire aussi   COUR D'APPEL DE TAMBACOUNDA : En "chômage technique", le juge Téliko et Cie "payés à ne rien faire"
Abonnez-vous à notre newsletter
Abonnez-vous à notre newsletter
Inscrivez-vous ici pour recevoir les dernières nouvelles, mises à jour et offres spéciales directement dans votre boîte de réception.
Vous pouvez vous désabonner à tout moment
commentaires
Loading...

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite