votre pub ici

L’appel des organisations de la société civile réunies au sommet de Kigali

0

Selon un communiqué de presse, la campagne exhorte les dirigeants mondiaux à donner la priorité à l’éradication du paludisme et des Maladies tropicales négligées (Mtn) lors du sommet de Kigali, qui se tient aujourd’hui, parallèlement à la réunion des Chefs de Gouvernement des pays du Commonwealth (Chogm).

«Ces maladies affectant de manière disproportionnée les membres vulnérables de la société et ayant un impact négatif sur le développement économique et social de l’Afrique, la campagne En Marche vers Kigali vise à attirer l’attention du monde entier sur la
nécessité d’accélérer les actions visant à éradiquer le paludisme et les Mtn sur le continent », lit-on dans le document.

Selon la même source, toutes les deux minutes, un enfant meurt du paludisme. «Le continent enregistre plus de 90 % des cas de décès dus au paludisme dans le monde et porte plus de 40 % de la charge mondiale des cas de Mtn se trouvent en Afrique. Les efforts visant à éradiquer ces maladies sont étouffés par des systèmes de santé inadéquats et un financement limité des programmes, ainsi que l’intérêt et la priorité limités accordés à la santé au niveau mondial et régional », précise-t-on.

Le Sommet de Kigali représente une occasion historique pour les dirigeants mondiaux de réaffirmer leur engagement à mettre fin à ces maladies et, aux souffrances et misères indicibles qu’elles infligent à des milliards de personnes. «La campagne En Marche vers Kigali reconnaît la force du Sommet de Kigali qui a permis de réunir les principaux décideurs afin d’attirer l’attention mondiale sur le paludisme et les Mtn. Ces maladies sont entièrement traitables et évitables, mais elles constituent toujours un obstacle majeur au développement économique et social en Afrique, touchant les populations les plus marginalisée », déclare Yacine Djibo, fondatrice et directrice exécutive de Speak Up Africa.

A lire aussi   «Une réponse forte aux défis sociaux actuels » selon la Banque mondiale

La campagne appelle également à un regain d’intérêt pour l’intégration du contrôle et de l’éradication du paludisme et des Mtn. 

Adou Faye
 

Abonnez-vous à notre newsletter
Abonnez-vous à notre newsletter
Inscrivez-vous ici pour recevoir les dernières nouvelles, mises à jour et offres spéciales directement dans votre boîte de réception.
Vous pouvez vous désabonner à tout moment
commentaires
Loading...

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite