votre pub ici

Le Fonsis et l’Aeme mettent en place une super entreprise de services

0

Selon un communiqué de presse, cette super Esco aura en charge la structuration, le financement et la réalisation de programmes d’amélioration des performances énergétiques dans différents domaines tels que l’éclairage public, les bâtiments, l’industrie, l’administration.
 
«Dans le cadre de sa politique énergétique nationale, l’État du Sénégal a inscrit la maîtrise de l’énergie comme l’un des axes stratégiques phares pouvant contribuer de manière durable au développement et à la stabilisation du secteur.
 
Dans cette dynamique, tous les acteurs et usages énergétiques constituent des cibles d’autant que le potentiel d’économie d’énergie mobilisable est très conséquent », lit-on dans le document.
 
A cet effet, précise-t-on,  un certain nombre de programmes ont été identifiés et touchent à plusieurs secteurs (bâtiment, administration, collectivités territoriales, transport, industrie). Une déclinaison en est faite dans le Plan stratégique de développement (PSD, 2019-2023) de l’Aeme ainsi que dans la Stratégie 2030 de maîtrise de l’énergie conformément au Pse et aux orientations de la Lettre de politique de développement du secteur de l’énergie (Lpdse).
 
 
Selon la même source, la mise en place d’une Super Esco est l’une des dispositions phares de la mise en œuvre de la Lpdse.
« Nous nous réjouissons de cette collaboration qui contribuera de manière durable au développement et à la stabilisation du secteur de l’énergie au Sénégal. Le Fonsis mettra à la disposition du projet l’expertise de ses équipes. Ainsi elles proposeront un schéma de structuration financière et vont contribuer aux côtés de l’Aeme à la mobilisation de fonds auprès de partenaires et bailleurs nationaux et /ou étrangers pour le financement du projet », a souligné le directeur général du Fonsis, Papa Demba Diallo.
 
« L’élaboration par l’Aeme, bras opérationnel du Ministère du Pétrole et des Energies (« Mpe ») pour la mise en œuvre de la politique de maîtrise de l’énergie, de programmes structurants et durables d’amélioration des performances énergétiques dans plusieurs domaines tels que l’éclairage public, les bâtiments, l’administration et l’industrie», a ajouté Saer Diop, directeur général de l’Aeme.
 
« L’inscription par le Sénégal de la maîtrise de l’énergie parmi les axes prioritaires pouvant contribuer de manière conséquente à la stabilité du secteur, dans le cadre de sa politique énergétique nationale », a déclaré le ministre du Pétrole et des Energies, Aïssatou Sophie Gladima.
 
Le Ministre de l’Economie, du Plan et de la Coopération, Amadou Hott a indiqué : « cette collaboration fait montre de la synergie entre des structures de l’Etat pour accélérer la transformation structurelle de notre économie qui se fera avec une disponibilité continue de l’énergie. Il s’agit également d’optimiser davantage notre efficience énergétique. La Super Esco nous permettra d’adresser cet autre volet contribuant à l’atteinte de l’Odd7 qui est de garantir l’accès de tous à des services énergétiques fiables, durables et modernes, à un coût abordable.». 
Adou FAYE
 

A lire aussi   Croissance modérée dans plusieurs grandes économies

Abonnez-vous à notre newsletter
Abonnez-vous à notre newsletter
Inscrivez-vous ici pour recevoir les dernières nouvelles, mises à jour et offres spéciales directement dans votre boîte de réception.
Vous pouvez vous désabonner à tout moment
commentaires
Loading...

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite