votre pub ici

Manif du 8 juin : Ousmane Kabillyne Diatta, le Doyen des juges a tranché

0

Le Doyen des juges a suivi le réquisitoire du parquet. Oumar Maham Diallo a placé sous mandat de dépôt Ousmane Kabillyne Diatta, comme le souhaitait le procureur de la République, Amady Diouf.

 

Le mis en cause est présenté comme le lieutenant de Paul Aloukassine Bassène, chef de l’aile dure du Mouvement des forces démocratiques de la Casamance (MFDC). Il a été arrêté lors de la manifestation organisée le 8 juin par Yewwi Askan Wi (opposition). Il est accusé d’avoir voulu profiter de la manifestation pour mener des actions répréhensibles.

 

D’après L’Observateur, qui donne l’information ce jeudi, Ousmane Kabillyne Diatta a été écroué hier, mercredi, pour complot contre l’autorité de l’Etat, participation à un mouvement insurrectionnel, actes et manœuvres de nature à compromettre la sécurité publique ou à occasionner des troubles politiques graves, culture et trafic de chanvre indien.

En outre, renseigne le journal, toujours conformément au souhait du parquet, une délégation judiciaire est confiée aux Forces de défense et de sécurité en vue «de mettre la main sur les rebelles qui sont en fuite».

Une semaine après l’arrestation de Kabillyne Diatta, le procureur de la République avait fait face à la presse pour présenter le mis en cause comme «un individu dangereux représentant une menace pour la paix, la tranquillité et la sécurité publique, au même titre que ses acolytes en fuite».

A lire aussi   Faux monnayage, corruption... : le doyen des juges relance l'affaire Bougazelli
Abonnez-vous à notre newsletter
Abonnez-vous à notre newsletter
Inscrivez-vous ici pour recevoir les dernières nouvelles, mises à jour et offres spéciales directement dans votre boîte de réception.
Vous pouvez vous désabonner à tout moment
commentaires
Loading...

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite