votre pub ici

Affaire Sweet Beauty: « Contumace ne veut pas dire culpabilité », selon Ousmane Sonko

0
La probabilité d’un jugement par contumace dans l’affaire Sweet Beauté, a été évoquée après que le leader de Pastef, mis en cause dans ce dossier, ait pris la décision de ne plus déférer à une convocation de la justice. D’ailleurs, soupçonne un de ses avocats Me Ciré Clédor Ly : « tout est artifice pour un jugement par contumace. Nous avons vu les violences sur les populations autour de sa maison (à Ziguinchor), ce qui conforte l’absence de sécurité ».
 
D’après l’article 240 du code de procédure pénale, « si l’accusé ne peut être saisi ou ne se présente pas, il est statué contre lui par contumace ». Le Code électoral quant à lui, en son article L’29/4, considère le jugement par contumace comme une cause de radiation des listes électorales.
Prenant la balle au rebond dans cette polémique juridique, Ousmane Sonko s’est prononcé à ce propos au cours de l’émission Grand Format sur Walf Tv ce vendredi. Et c’est pour préciser que : « contumace ne veut pas dire culpabilité ». « Les éléments du dossier sont là pour attester que les accusations sont mensongères et qu’aucune preuve pouvant les attester n’ont été versées dans le dossier », conclut-il.
A lire aussi   Coopération bilatérale : Macky Sall reçu par Emmanuel Macron
Abonnez-vous à notre newsletter
Abonnez-vous à notre newsletter
Inscrivez-vous ici pour recevoir les dernières nouvelles, mises à jour et offres spéciales directement dans votre boîte de réception.
Vous pouvez vous désabonner à tout moment
commentaires
Loading...

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite