votre pub ici

Saint-Louis : la crise du couple passée à la loupe par une psychothérapeute

0

»Le couple en couleur », nouveau livre de la psychothérapeute Geneviève Platteau, évoque la crise qui frappe cette institution en Europe et en Afrique, ainsi que les caractéristiques des unions entre personnes de couleur différente en partant de son expérience personnelle.

Mme Platteau a présenté son livre à l’Institut français de Saint-Louis devant un public intéressé et en présence du professeur Amadou Alpha Sy, philosophe et modérateur des débats ainsi que de Baye Ndaraw Diop, contributeur dans le livre où il expose une partie de son vécu après 30 ans au service de l’action éducative en milieu ouvert (AEMO).

L’auteure, une belge qui exerce sa profession à Mbour où elle est établie depuis une trentaine d’années, aborde l’histoire du couple en Europe d’abord en partant du 12e siècle, période marquée par une forte prégnance de l’Eglise qui régissait les unions.

Elle passe ensuite en revue les différentes étapes qui ont abouti à l’époque contemporaine.  »Le couple aujourd’hui, on peut dire qu’il est fondé sur l’amour. Il y a un déplacement du sacré.  Tout ce qui prime, c’est l’amour entre deux personnes », remarque-t-elle.

Elle indique qu’il y a  »une crise des couples en Europe », symbolisée par  »l’augmentation des séparations et la multiplication des divorces’’. ‘’Il y a que les unions sont de plus en plus brèves et successives. Ce qui donne une augmentation du nombre de célibataires », relève-t-elle.

Par contre, en Afrique, le couple devient une affaire de famille et revêt un caractère religieux, fait observer Mme Platteau. Il donne l’exemple du Sénégal, où le mariage ‘’est une obligation sociale et une recommandation religieuse’’. ‘’Le mariage est l’accomplissement de la moitié de la vie », déclare-t-elle.

A lire aussi   Sédhiou : lancement d'un camp de sensibilisation sur l’âge du mariage des filles

Sous les tropiques également, le couple vit des moments difficiles, note Baye Ndaraw Diop dont la contribution est intitulée  »Les intermittents du mariage ». Fort de son expérience à l’AEMO, il rappelle les  »soucis permanents racontés par des femmes abandonnées par leur mari juste après avoir passé leur première nuit de noce pour certaines ».

Il cite parmi cette catégorie, les charlatans, les hommes de tenue, les routiers, les consultants qui, du fait de leurs activités, délaissent souvent épouses et enfants pour ne plus donner signe de vie au grand désarroi de ces derniers.

Dans ce livre, l’auteure principale évoque les conditions de succès pour les couples de couleur, qui doivent privilégier l’ouverture et la compréhension entre partenaires issus d’ethnies, de couleurs et de cultures différentes.

Pour le philosophe Alpha Sy, modérateur de cette cérémonie et également préfacier du livre, l’auteure a la légitimité de parler de son sujet pour avoir séjourné en Europe ainsi qu’au Sénégal où elle reçoit des patients depuis une trentaine d’années.

Saint-Louis, également terre d’accueil par excellence des étrangers, est pour lui un lieu bien indiqué pour abriter une telle cérémonie.

APS

Abonnez-vous à notre newsletter
Abonnez-vous à notre newsletter
Inscrivez-vous ici pour recevoir les dernières nouvelles, mises à jour et offres spéciales directement dans votre boîte de réception.
Vous pouvez vous désabonner à tout moment
commentaires
Loading...

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite