votre pub ici

Serigne Saliou Gueye aux enquêteurs: « Je n’ai pas de carte de presse ni de diplôme de journalisme, mais… »

0

Le journaliste Serigne Saliou Guèye a été placé en garde à vue ce mardi à la Sûreté urbaine où il était convoqué le même jour. Le directeur de publication de Yoor Yoor est poursuivi outrage à magistrat et exercice illégal de la fonction de journaliste.

Il est reproché à Serigne Saliou Guèye la publication dans son journal d’un article intitulé «Chers collègues magistrats, ressaisissons-nous». Ce texte portant la signature de «Magister» est sorti le 8 mai, jour de la condamnation en appel de Ousmane Sonko dans son procès contre Mame Mbaye Niang. L’auteur y qualifie d’«indignes» certains magistrats.

Libération révèle que lors de son audition, le directeur de publication de Yoor Yoor a déclaré que le texte en question est une chronique qui pointe les «dysfonctionnements de la justice et le traitement réservé à Ousmane Sonko». Qu’il émane d’un magistrat ayant requis l’anonymat et dont il ne révélera pas l’identité.

Celui qui est en même temps chroniqueur à Sen TV a campé sur cette positon, «malgré l’insistance des enquêteurs», souligne le journal.

À propos de sa qualité de journaliste, Serigne Saliou Guèye a admis qu’il ne possède pas la carte nationale de presse ni un diplôme de journalisme. Mais il s’est empressé de relever qu’il a «été formé dans les rédactions».

A lire aussi   Nouvelle défaite à domicile, Nicolas Jackson "massacré" par les fans de Chelsea
Abonnez-vous à notre newsletter
Abonnez-vous à notre newsletter
Inscrivez-vous ici pour recevoir les dernières nouvelles, mises à jour et offres spéciales directement dans votre boîte de réception.
Vous pouvez vous désabonner à tout moment
commentaires
Loading...

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite